Vous êtes ici : Accueil / Notre bilan, nos actions et nos avis / Gérer la Ville / Ce que nous n'avons pas trouvé dans la Déclaration de Politique Communale MR - ECOLO...

Ce que nous n'avons pas trouvé dans la Déclaration de Politique Communale MR - ECOLO...

La DPC, Déclaration de Politique Communale,  est un document essentiel et obligatoire qui doit être communiqué par le Collège communal en début de mandature. Elle engage la majorité pour les 6 années à venir. La DPC doit être accompagnée obligatoirement (depuis juillet 2018) d'un volet budgétaire reprenant les grandes orientations de la mandature.

 

Or, en présentant la DPC, la majorité n'a pas établi de budget permettant de juger de la faisabilité des projets mis en avant. Pour notre groupe, c'est un manquement grave qui, en plus d'être contraire à la loi, altère la crédibilité des idées proposées.

 

Quant au contenu de la DPC, nous pointons de bons projets à poursuivre comme la finalisation du cinéma, l'attention au développement durable, l'amélioration des aménagements pour cyclistes et piétons, la rénovation et l'entretien des plaines de jeux, le soutien à la Maison des Jeunes, la volonté d'une meilleure participation citoyenne et associative, la mise en oeuvre de l'Agora Space (espace de sports de quartier) dans le quartier Ste Barbe (le subside de la Région Wallonne est acquis depuis 4 ans... il suffit que la Ville s'attelle au projet !)...

 

Développement urbanistique  et aménagement du territoire :

(voir article projets immobiliers résidentiels sur notre site)

 

Nous réclamons depuis plusieurs années un schéma de développement communal afin d'avoir une vue globale des nombreux projets en cours et de pouvoir anticiper et mettre en oeuvre les équipements collectifs nécessaires pour que notre Ville reste une ville agréable à vivre.

 

Nous n'avons pas trouvé dans la DPC les moyens que le Collège compte mettre en oeuvre pour assurer une réelle mixité sociale dans les nouveaux quartiers. Où sont les mesures envisagées pour qu'il y ait des logements abordables pour les jeunes familles ou les familles avec moins de revenus ?  A quand une réelle politique du logement ?

 

Quels moyens seront décidés pour réellement inclure des espaces verts  dans tous les nouveaux projets immobiliers ?

 

Quelles sont les intentions du Collège en ce qui concerne la "concertation citoyenne en amont des projets immobiliers" ?

 

Qu'en est-il de tous les services communautaires qui doivent accompagner l'accroissement du nombre d'habitants (écoles, crèches, équipements extrascolaires et sportifs, résidences pour les seniors, ...)

 

Mobilité, développement durable, espaces verts...

 

A quand la mise à jour toujours reportée du Plan Communal de Mobilité ?

Celui-ci devra reprendre tous les points énoncés par la DPC, mais de façon plus globale.

 

Qu'en est-il de la mise en route d'un plan de déplacements scolaires pour toutes les écoles , afin d'impliquer les parents, les équipes éducatives et les enfants ?   

 

Nous attendions aussi la poursuite de l'obligation de prévoir des places de parkings publics dans tous les nouveaux projets immobiliers !  La DPC n'en parle pas.

 

Pour l'aspect propreté et diminution des déchets, nous demandons au minimum l'installation de poubelles sélectives dans les principaux lieux publics comme la Grand Place, la gare, le Waux Hall, la Dodaine, les sorties des écoles...

 

Il faut réaliser de vrais espaces verts dans les nouveaux quartiers. Cela implique de diminuer leur densité.

 

Nous espérons aussi vivement l'installation de composts de quartier. La DPC parle de "soutenir l'installation de composts collectifs"... ! Pour nous, c'est à la Ville à les mettre en oeuvre, en invitant les citoyens à s'y impliquer.

 

Enseignement :

 

Nous demandons que toutes les écoles soient aidées de la même façon dans la sensibilisation aux enjeux du développement durable, aux questions liées à la mobilité, pour le prêt de matériel lors des fêtes d'école...

 

Commerce :

 

Ecoutons les commerçants ! Nous demandons à la majorité de ne pas se limiter à nouveau à des animations qui n'aident pas réellement les commerçants. Le budget important alloué à Nivelles Commerces devrait permettre de mettre en place une aide structurelle permanente (voir le schéma de structure commercial à mettre en oeuvre enfin).

 

Tourisme :

 

Ici aussi, nous ne voyons aucune idée nouvelle...  Et pourquoi ne pas décider enfin de soutenir vraiment l'Office du Tourisme, tout simplement ?

 

Patrimoine :  

 

Le Patrimoine nous tient aussi fort à coeur, mais la DPC n'en dit rien...  Or notre patrimoine mérite qu'on soit ambitieux et créatif. La majorité mentionne simplement son entretien ou sa rénovation, ce qui est une obligation légale, subsidiée par la Région Wallonne de surcroît.

 

Seniors :

 

Ce point concerne 30% de la population nivelloise, et la DPC n'en dit que 3 lignes ! Pourtant nous savons que le pôle senior est très actif à Nivelles et a remis à la Ville une liste de propositions très constructives pour améliorer la qualité de vie au quotidien.

 

Enfin, nous relevons une grande faiblesse aussi dans le volet social de la DPC. On n'y parle que du CPAS qui, certes, effectue un travail remarquable, mais ne peut suffire à assurer tous les besoins. Nous demandons un soutien accru à tout le secteur associatif  qui réalise, avec peu de moyens, un travail remarquable et complémentaire aux actions du CPAS.

 

En raison de l'absence de budgétisation et vu les manquements importants que nous avons pointés, nous avons voté contre la Déclaration de Politique Communale.

 

Le groupe cdH-Ensemble - Nivelles

Mots-clés associés :