Vous êtes ici : Accueil / Notre bilan, nos actions et nos avis / Bien vivre à Nivelles / Les développements urbanistiques à Nivelles / La Ville de Nivelles gardera la maîtrise de la réalisation du projet Val de Thines, le groupe cdH-Ensemble soutient l'adoption des outils administratifs qui permettront aux Nivellois de rester les acteurs du développement de leur Ville.

La Ville de Nivelles gardera la maîtrise de la réalisation du projet Val de Thines, le groupe cdH-Ensemble soutient l'adoption des outils administratifs qui permettront aux Nivellois de rester les acteurs du développement de leur Ville.

Voici le texte de l'intervention du groupe cdH-Ensemble au Conseil communal du 23 octobre 2017.

Le 22 mai dernier en Conseil communal, notre groupe s'était abstenu de voter sur une décision visant l'introduction auprès de la Région d'un périmètre SAR (Site à Réaménager) sur le site dénommé « Val de Thines ». Le dossier qui nous était présenté faisait référence à un master plan qui était imprécis et dont les ambitions étaient de créer plus de 2000 logements sur le site ; en outre, rien ne démontrait que les impacts sur l'environnement de la réalisation d'un tel projet avaient été étudiés, il y avait donc lieu de craindre que la concrétisation du projet n'allait en rien résoudre - que du contraire - les problèmes de mobilité, de manque de services publics (écoles, maison de repos, ...) ou d'accessibilité au logement.

Le point qui revient aujourd'hui à l'ordre du jour du Conseil communal est tout autre et notre groupe le soutiendra. En effet, ce dossier est maintenant précis sur les objectifs et surtout les limites du projet, on en retiendra surtout une : pas plus de 50 logements à l'hectare ce qui équivaut sur un horizon de 10 ans à la création de maximum 1200 logements ! Le vote sur ce point comporte aussi la décision de réviser le Plan de Secteur en vue de l'inscription d'une ZEC (Zone d'Enjeu Communal), ce qui permet à la Ville de Nivelles - c'est à dire à ses conseillers communaux, à ses citoyens - de pouvoir conserver la maîtrise du développement du projet, notamment quant aux choix des différentes affectation (zones vertes, logements, services écoles), quant aux choix des charges d'urbanisme que la Ville imposera au promoteur, quant au calendrier de la mise en oeuvre du projet.

Par l'intermédiaire de son auteur de projet, le promoteur précise dans le dossier que la procédure de l'inscription d'une ZEC sera "assez lourde", nous sentons bien qu'il s'agit d'une option que, de son point de vue, il subit. Toutefois, de notre point de vue en tant que Nivellois, cette procédure - lourde il est vrais - est importante car elle nous permettra d'abord d'étudier ce que nous risquons de gagner ou de perdre par le développement du projet Val de Thines et de conserver ensuite la possibilité d'orienter autrement le projet.

On peut télécharger ici le "Rapport d’Incidences Environnementales - Site à Réaménager dit « Val de Thines » - Résumé non technique">, il s'agit du document qui a notamment été approuvé par le Conseil communal.

Etienne LAURENT
Conseiller communal

Mots-clés associés :